Douces et dures : les compétences exquises de l'être agile d'aujourd'hui et de demain

Publié le 7 Novembre 2016

Savoir-être ou savoir-faire ?

Savoir-être ou savoir-faire ?

Au jeu de l'agilité et du développement de carrière souple et efficace, miserez-vous sur les compétences douces ou sur les compétences dures ?

Coaching & Storytelling vous propose aujourd'hui de réviser ce que "Soft Skills" veut dire.

Côté pile, les compétences dures. Vous connaissez vos talents et savez les nommer. Formations techniques, expertises, savoirs et savoir-faire : chacun a acquis au cours de ses études et de sa carrière des compétences spécifiées et mesurables. Elles sont totalement objectives. On sait développer en C# ou on ne sait pas, c'est imparable et ça ne s'improvise pas.

Côté face, les compétences douces. Aussi subtiles que l'assertivité, la congruence, l'empathie, la résilience ou la sérendipité, elles soulignent vos qualités humaines, s'entraînent comme vos muscles et entrent en jeu de la même manière. Dans ce cadre, pas de musculation forcée, pas de pilules miracle ni de gonflette. La compétence douce s'acquiert avec le temps, se peaufine, et relève de la discipline personnelle ou du respect de soi comme de l'autre. Après le QI, c'est le grand retour de l'intelligence émotionnelle. Il va falloir vous y mettre.

Si vous êtes étudiant ou lycéen : aujourd'hui, les grandes écoles anticipent les besoins des entreprises et commencent à enseigner la bienveillance, l'écoute active, l'art du feed back et le travail en équipe comme elles enseignent la finance, la chimie, le marketing et la biologie cellulaire. Des départements Soft Skills se sont créés à la GEM (Grenoble École de Management) et au Pôle Léonard de Vinci (La Défense), où le département "Soft Skills et Transversalité" vise à permettre à ses étudiants d'apprendre à apprendre, afin de pouvoir évoluer dans "l'incertitude, la complexité et l'innovation". (Le Monde - 12.10.2016)

Même HEC, qui jusqu'à présent valorisait au cours du grand oral les candidats capables de prendre le contrôle d'une situation - voire de mettre à mort symboliquement leurs adversaires - met aujourd'hui délibérément l'accent sur la bienveillance et la capacité à co-utiliser au mieux les compétences de chacun dans leur dimension complémentaire. Le co-développement, déjà bien implanté dans les entreprises, se fraye un chemin jusque dans les hautes sphères qui forment l'élite de demain. L'avenir s'annonce agile, systémique et synergique. C'est à vous de jouer.

Si vous êtes déjà professionnel et bien décidé à le rester : Demain, nous devrons tous être agiles et ultra-adaptables à un monde en perpétuelle évolution. Vous vous en êtes déjà rendus compte et avez déjà enclenché un programme d'assouplissement des compétences. Vous avez bien raison de miser dès aujourd'hui sur les 20 compétences douces les plus recherchées en entreprise aujourd'hui - en plus de l'autonomie, la flexibilité, la fiabilité, la résistance au stress qui constituent déjà des points forts évidents qu'il convient de développer :

  1. Esprit d'entreprendre
  2. Créativité
  3. Confiance
  4. Intelligence émotionnelle
  5. Prise de recul
  6. Audace
  7. Gestion du temps
  8. Gestion du stress
  9. Souplesse cognitive
  10. Intuition
  11. Négociation
  12. Conscience
  13. Synergie ou coordination
  14. Gestion d'équipe
  15. Non jugement
  16. Empathie
  17. Visualisation
  18. Motivation
  19. Prise de décision
  20. Présence

À compétences dures égales, ce sont les Soft Skills qui font la différence. Alors misez sur le savoir-faire et sur le savoir-être, et travaillez dans un esprit ouvert à la coopération. Cette liste a été mise à jour suite à l'article "20 soft skills indispensables au bureau" paru dans le Journal du Net le 8 décembre 2016.

Pour aller plus loin dans le stretching des soft skills : Vous pouvez identifier les compétences douces qui vous paraissent les plus importantes, afin de les travailler en souplesse, rondeur et douceur. Et surtout, en étant authentique, aligné avec votre personnalité, vos émotions et vos valeurs. Comme pour tout exercice d'assouplissement, tout réside dans l'équilibre, l'harmonie et la respiration.

Petit exercice d'assouplissement de vos compétences douces du jour : 

Quelles sont vos compétences douces ? Comment peuvent-elles renforcer vos compétences dures, et comment pouvez-vous les développer ?

Sur une échelle de 1 à 10, 1 étant le plus bas niveau de compétence douce que vous puissiez obtenir et 10 le plus haut, quel niveau obtiendriez-vous aujourd'hui pour chacune des Soft Skills listées ?

Imaginez maintenant qu'en travaillant une de ces compétences douces, vous pourriez avoir un impact positif sur l'ensemble de vos compétences douces, quelle compétence décideriez-vous aujourd'hui de développer ?

Et quelle pourrait être votre première action ? 

Si vous travaillez chaque jour ces compétences comme des exercices d'assouplissement quotidien, vous diminuerez votre stress et gagnerez en confiance et en joie de vivre.

 

à bientôt,

Cécile Dupire

Coach Professionnelle Certifiée, Accréditée ACC par l'ICF

Praticienne MBTI

www.ubiquites.fr - cecile.dupire@ubiquites.fr

www.coachingstorytelling.fr

Rédigé par Cécile Dupire - Coaching & Storytelling

Publié dans #Soft Skills, #agilité, #Agile, #coach, #storytelling, #talent

Repost 0
Commenter cet article